Chenilles processionnaires

Les périodes printanières et estivales s’accompagnent très fréquemment de signalements émanant de particuliers, élus ou professionnels de santé concernant des démangeaisons ou éruptions cutanées affectant la population, principalement sur les zones découvertes du corps (jambes, bras, mains, torse et dos).

Certains signalements peuvent être liés à des proliférations importantes de chenilles processionnaires du chêne, urticantes, présentes dans les forêts, parcs et jardins. La région Grand Est est chaque année particulièrement touchée par ce phénomène. La forêt d’ Allamps est aussi touchée par ce phénomène et des panneaux indiquant la présence de chenilles vont prochainement être installés.

Nous tenons à vous informer que la page dédiée à la problématique des chenilles urticantes du site internet de l’Agence Régionale de Santé Grand Est renseigne sur les mesures de protection et les mesures à prendre en cas d’exposition et/ou de présence de chenilles : https://www.grand-est.ars.sante.fr/chenilles-urticantes-0

Comment se protéger lors d’une promenade en forêt ?

1.    L’une des premières précautions est de ne pas s’approcher de ces chenilles ou de leurs nids et surtout de ne pas les toucher ;

2.    Ne pas se promener sous un arbre porteur d’un nid ou de chenilles ;

3.    Porter des vêtements protecteurs (manches et pantalons longs, couvre-chef et éventuellement lunettes) ;

4.    Eviter de se frotter les yeux en cas d’exposition mais aussi pendant et au retour d’une balade ;

5.    En cas de doute quant à une exposition aux poils des chenilles, prendre une douche et changer de vêtements en rentrant.

Quelques conseils aux riverains de forêts ou d’arbres infestés :

1.    Ne pas faire sécher en extérieur les masques de protection respiratoire utilisés dans le cadre de l’épidémie de COVID 19 ;

2.    Ne pas sécher le linge dehors surtout par temps venteux ;

3.    Laver soigneusement les fruits et légumes du jardin ;

4.    Prendre garde en tondant la pelouse ;

5.    Ne pas laisser jouer les enfants à proximité d’un arbre infesté et à distance, les munir de vêtements protecteurs (manches et pantalons longs, couvre-chef et éventuellement lunettes) ;

6.    Eviter de se frotter les yeux en cas d’exposition ;

7.    En cas de doute quant à une exposition aux poils des chenilles, prendre une douche et changer de vêtements.

 

L’exposition aux poils urticants des chenilles s’accompagnent de symptômes (éruptions cutanées démangeaisons, conjonctivites, toux irritatives, etc.) qui sont dans la majorité des cas peu sévères. En cas d’apparition de signes sévères ou de symptômes tels que malaises, vertiges, vomissements, il est recommandé de consulter rapidement un médecin ou un service d’urgences.

 

Recevez toutes les actualités de la commune par mail !

Recevez toutes les actualités de la commune par mail !

Entrez votre adresse mail pour recevoir toutes les actualités de la commune d'Allamps directement sur votre messagerie en ligne

Nous avons bien reçu votre inscription !